Outils de paix | Rabii Rammal devient porte-parole du projet Histoires de paix à Montréal
22425
post-template-default,single,single-post,postid-22425,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-3.8.1,paspartu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

Rabii Rammal devient porte-parole du projet Histoires de paix à Montréal

Rabii Rammal devient porte-parole d’Histoires de paix à Montréal, une initiative d’Outils de paix, se déployant dans le cadre du 375e anniversaire de la ville de Montréal pour souligner la Journée internationale de la paix.
Outils de paix présente le projet Histoires de paix à Montréal

Outils de paix, un réseau regroupant onze organismes montréalais, lancera le 21 septembre prochain le projet Histoires de paix à Montréal afin de célébrer la proactivité et le leadership de la communauté montréalaise dans la promotion de la paix et du vivre-ensemble harmonieux. Le projet Histoires de paix à Montréal mettra en lumière des initiatives de paix et de non-violence qui se sont déployées récemment ou dans le passé sur le territoire montréalais, et ce dans tous les arrondissements de la ville.

Pour ce faire, le réseau a invité partenaires, citoyens, arrondissements et organismes communautaires de Montréal à lui soumettre des présentations de projets qui ont contribué à la promotion d’une culture de paix dans la métropole. Ces témoignages seront ensuite recensés sur un nouveau site internet mis de l’avant par le Réseau des donateurs pour la paix  et dont le contenu sera dévoilé le 21 septembre prochain à l’occasion du traditionnel déjeuner à l’Hôtel de Ville soulignant la Journée internationale de la paix.

« Je suis fier d’être porte-parole d’une initiative qui rassemble et met en lumière des gens et des projets aussi inspirants que nécessaires »

 

En tant que porte-parole du projet, Rabii Rammal participera à la fête de la Falla le 9 août prochain, un projet concret d’intégration, de partage culturel et d’expression artistique qui culminera le 12 août 2017 à la Tohu et dont le récit fera partie du projet Histoires de paix à Montréal. Il assistera également à la présentation du projet à l’Hôtel de Ville le 21 septembre prochain.

 

Un projet rassembleur

Grâce à la participation de plusieurs organismes oeuvrant dans des domaines variés, le projet mettra en lumière des initiatives ayant comme point commun de favoriser l’entraide et l’inclusion sociale. On pourra notamment lire comment la Falla permet d’ouvrir le dialogue entre une centaine de créateurs montréalais de toutes origines, ou en apprendre davantage sur les  formations sur la communication non violente dans les HLM données par le Centre de formation sociale Marie Gérin-LajoieHistoires de paix à Montréal mettra également en exergue des projets inédits ayant un impact positif dans la communauté comme les Habitations Rêvanous, qui misent sur la mixité en hébergeant des personnes âgées en perte d’autonomie, ainsi que des personnes ayant une déficience intellectuelle.

 

Rabii Rammal : ambassadeur de paix

Rabii Rammal est un porte-parole tout désigné pour promouvoir le projet. Bien connu des Montréalais pour ses billets d’humeur, il est également coanimateur de l’émission Électrons Libres, le magazine scientifique de Télé-Québec. Cet hiver, il a fondé L’Intérêt humain, dont la première réalisation est une bibliothèque jeunesse à Montréal-Nord où l’inventaire de livres se renouvelle chaque mois. Des sessions d’aide aux devoirs s’y tiennent du mercredi au vendredi soir, en partenariat avec le Centre Littera, un centre de services orthopédagogiques.

Projet 1 de L’Intérêt humain : la bibliothèque collective de Montréal-Nord, ouverte depuis le printemps 2017.

Outils de paix