Les jardins suspendus du Chaînon
Portail unique au Québec, Réseau Outils de paix uni des organismes qui construisent l’harmonie sociale par la prévention active de la violence sous toutes ses formes.
outils de paix, paix, promotion de la paix, prévention de la violence, non-violence, diversité, droits humains, jeunesse, inclusion sociale
2497
histoires-template-default,single,single-histoires,postid-2497,stockholm-core-1.0.3,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-5.0.5,ajax_fade,page_not_loaded,paspartu_enabled,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive
Title Image

Les jardins suspendus du Chaînon

Title Image

Les jardins suspendus du Chaînon

Les jardins suspendus du Chaînon

Objectif

Permettre aux résidentes du Chaînon d’acquérir de nouvelles connaissances sur le plan alimentaire, tout en brisant l’isolement, favorisant la prise en charge et facilitant la création de liens.

Les jardins suspendus du Chaînon, un organisme pour femmes en difficulté, s’inscrivent dans un vaste projet de sécurité alimentaire globale et inclusive (SAGI). Ce dernier vise à englober des activités de cuisines éducatives et collaboratives conçues en fonction de la réalité des femmes en difficulté.

Au printemps 2016, les initiatrices de ce projet ont sollicité l’aide de divers partenaires de la communauté locale et régionale. Avec l’aide de ces partenaires, le soutien financier de la Caisse de dépôt et placement du Québec ainsi que la présence d’une horticultrice, le projet a pris son envol.

Pour la première fois de son histoire, la maison d’hébergement Le Chaînon, située sur la rue de l’Esplanade sur le Plateau Mont-Royal, installait des jardinières et des bacs sur ses balcons et au parterre. Des légumes, des fines herbes et des fleurs comestibles y ont été cultivés, en plus d’y recueillir l’eau de pluie.

Depuis le printemps 2017, le projet a pris de l’ampleur. Autant les résidentes que les bénévoles et les employés apprennent les rudiments de l’agriculture urbaine. En fait, les résidentes sont régulièrement invitées à participer à divers ateliers pratiques. Par exemple, un atelier de création de jardinières a permis aux femmes de choisir leurs fleurs, la disposition de celles-ci et de personnaliser leurs jardinières avec des messages de paix, de gratitude et de partage.

Les études sont sans équivoque : le jardinage est bon pour la santé mentale, tant pour la préserver que pour la retrouver.

Le projet est ouvert à toutes les résidentes et ex-résidentes du Chaînon. Il se veut un travail d’équipe et de collaboration qui requiert des soins, de la confiance en soi et envers les autres. Cette activité peut donc aussi servir de levier d’intervention auprès des résidentes. En effet, semer, entretenir, voir pousser les plantes, les surveiller et les arroser sont des gestes qui profitent à la santé mentale et qui procurent une grande satisfaction.

Grâce aux jardins suspendus du Chaînon, l’espace de vie se trouve verdi, fleuri et embelli. L’agriculture urbaine constitue une activité agréable qui favorise la détente, les échanges et l’esprit de coopération.

« Il est reconnu que le jardinage constitue une activité valorisante, qui aide à briser l’isolement et qui contribue à accroître le sentiment de fierté. Je peux attester que nous en avons été témoins, des semailles jusqu’aux récoltes que nous avons d’ailleurs eu la joie de savourer pendant la saison estivale. Au Chaînon, les femmes cultivent l’estime de soi et récoltent l’autonomie. »

Marcèle Lamarche

Directrice générale – Association d’entraide Le Chaînon

En images

Logo-CHAINON-Maison-CMYK-BC-9AxUKkXViuhw23994260559833082_r

L’Association d’entraide Le Chaînon

Fondé en 1932, Le Chaînon s’est donné pour mission d’accueillir de manière inconditionnelle et sans jugement les femmes en difficulté. Nous leur offrons un hébergement sécuritaire ainsi qu’une aide et un accompagnement adapté à leurs besoins. Au Chaînon, elles effectuent, avec l’aide d’intervenantes chevronnées, une démarche qui favorise leur retour à l’autonomie et au pouvoir personnel et social.

Outils de paix

coordination@outilsdepaix.org